CPI: Une faille dans la ligne de résistance africaine?

Ces dernières années ont été marquées par une volonté réaffirmée pour les dirigeants africains de tenir tête à la Cour Pénale Internationale: inexécution de mandats d’arrêts, désapprobation ouverte contre l’anti-africanisme supposé de la Cour…
Il est surtout reproché à la Cour son enthousiasme vis-à-vis de l’Afrique: en d’autres termes la Cour ne serait que compétente pour les africains et fermerait les yeux sur des crimes commis ailleurs.
Ce désaveu collectif à l’endroit de la Cour, que même l’Union Africaine n’a pas manqué de soulever bien des fois, pourrait avoir subi un petit revirement (s’il n’entraine pas de plus grande conséquence !!!), avec la signature d’un accord entre le Mali et la CPI portant sur l’exécution des peines.

Lire la suite

Publicités